• Résurgence

    Par delà l'horizon, par delà la colline,
    J'ai porté mon regard, laissé mon attention.
    Je voulais découvrir, c'était mon intention,
    Si le vent du ponant portait sa capeline

    C'était un musicien pinçant sa mandoline ;
    La feuille et le rameau par son intervention
    Prenaient l'ondulation de sa manutention,
    Dansant, tourbillonnant d'une grâce féline.

    Il diffusait l'écho des runes et légendes,
    D'un monde à savourer, riche de ses provendes
    Afin de me nourrir de son esprit divin.

    Là-bas, vers le pays du mage et du devin,
    Que le soleil parcourt pour ramener l'aurore,
    L'oiseau donne l'aubade et le destin pérore.

    Serge LAURENT


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :